Fiche Métier : Journaliste

26 Sep

Le terme de journaliste regroupe plusieurs dizaines de métiers. Animer une émission TV en direct en présentant des reportages pertinents, concevoir des revues de presse ou rédiger la Une d’un grand journal, les domaines d’activité peuvent être aussi variés que passionnants. Si le statut de pigiste reste encore trop prisé, de nouvelles formes de journalisme émergent depuis quelques années.

Mission d’un(e) Journaliste

Le cœur du métier de journaliste est la rédaction d’articles pour les supports papier, numérique ou audiovisuel. Son rôle est de retransmettre les informations de manière adaptée et objective. Pour étayer ses productions, le travail en amont de collecte d’informations (actualités, interviews, conférences de presse, veille…), d’analyse et de vérification constitue une partie importante de son activité. La rédaction n’intervient qu’ensuite, ciblée, concise et rapide. Cette étape se fait fréquemment dans l’urgence, pour respecter les délais de bouclage ou se montrer réactif à une actualité de dernière minute. Le journaliste doit aussi posséder des compétences informatiques complémentaires. Dans la presse, on demande de plus en plus de fournir l’article clé en main, c’est-à-dire mis en page, illustrations et photos comprises. Sur le web, une bonne connaissance des fonctionnalités du support est requise.

Conditions d’exercice 

Le secteur est globalement difficile et précaire. La moitié des journalistes exercent pour la presse quotidienne et périodique. Les premières années, beaucoup ne travaillent qu’à la pige (20% des journalistes sont pigistes) voire en tant que stagiaire. Mais devant la montée d’internet, il est clair que de nombreux postes vont être à pourvoir ces prochaines années. L’émergence des quotidiens gratuits, des médias électroniques et des chaînes de la TNT offrent également des perspectives prometteuses pour la profession.

Spécialisés (en politique, sport, médical, etc.) ou polyvalents, les journalistes travaillent en agence de presse, de communication ou directement pour les médias. La liste des fonctions possibles est longue. En voici quelques exemples à titre indicatif: le chroniqueur, souvent spécialisé, délivre un concentré d’informations pertinentes dans un temps réduit ; le journaliste d’entreprise rédige en interne, à l’attention des salariés, clients et prestataires de sa société ; le photoreporter saisit les informations à travers son objectif ; le secrétaire de rédaction veille à la bonne réalisation d’un journal ; l’animateur radiophonique prend en charge la conception de son émission ; le journaliste audiovisuel cumule les fonctions de rédacteur, reporter d’image et monteur ; le grand reporter couvre les événements marquants dans le monde ; le rédacteur en chef a la responsabilité du contenu de son journal, site ou émission…

Etudes / Formation pour devenir Journaliste

Une formation spécifique n’est pas obligatoire mais les diplômes de journalisme apportent un véritable atout. Les concours d’entrée, très sélectifs, sont accessibles à partir d’un bac+2, même si la plupart des postulants ont souvent deux à trois années d’études supplémentaires. Beaucoup ont d’abord suivi un cursus universitaire de lettres, communication, droit, histoire ou sciences politiques, base d’une solide culture générale.

Qualités d’un(e) Journaliste

Un journaliste doit être curieux, doté d’une grande culture générale et d’un bon esprit de synthèse. Rigoureux et critique, il manie l’écriture avec aisance. Il travaille vite et veille à enrichir constamment son carnet d’adresses. Dynamique et réactif, il sait saisir toutes les opportunités et se rend disponible pour couvrir l’actualité. Il doit aussi connaître certains logiciels ou techniques lui permettant de remettre son travail dans les formats spécifiés.